Dans notre clinique d'acupuncture à Mumbai

aux pieds nus

« Acupuncture aux pieds nus »

Notre objectif : offrir une médecine efficace et abordable aux plus pauvres.

Notre outil : l'acupuncture.

Les Acupuncteurs aux pieds nus sont actuellement actifs dans les bidonvilles et campagnes de l'Inde, le projet pourrait être adapté et transposé à d'autres pays ou communautés.

- Nous mettons sur pieds des cliniques à faible coût dans des régions défavorisées, pour traiter des populations qui ont un accès insuffisant aux soins de santé.

- Nous essayons également de former à l'acupuncture des personnes, issues de bidonvilles ou de villages, qui continueront à travailler de manière autonome au sein de leur communauté.

Tout a commencé en 2007. Deux acupuncteurs, Walter Fischer (Belgique) et Jacques Beytrison (Suisse) se rendent à Bombay, en Inde. Ils constatent l'accès difficile à des soins de santé appropriés dans les bidonvilles, et décident d'utiliser leurs compétences pour apporter des solutions. Acupuncteurs aux pieds nus, une organisation sans but lucratif, sera créée un an plus tard à cet effet.

Janvier 2008. Walter Fischer décide de mettre en place un dispensaire dans un bidonville de Bombay. Ujwala Patil, une jeune travailleuse sociale indienne, se joint à ses efforts et, ensemble, ils ouvrent une clinique d'acupuncture rudimentaire (7 mètres carrés, deux lits de traitement, pas d'eau courante).

En réponse aux résultats positifs, l'acupuncture commence à progressivement faire son chemin à travers les quartiers pauvres de la ville. Quelques mois plus tard Ujwala crée sa propre ONG, Barefoot.Slums, qui sera chargée de gérer les futurs dispensaires d'acupuncture à Bombay, en collaboration avec Walter et ses acupuncteurs aux pieds nus.

Mai 2009. En raison de l'afflux croissant de patients, la clinique d'acupuncture se déplace vers un lieu plus spacieux, en bordure de bidonville, offrant 5 lits et, enfin une toilette et de l'eau courante.

Juin 2010. Ouverture du premier dispensaire rural, dans le Tamil Nadu (sud de l’Inde).

AUJOURD'HUI

Depuis sa création, Acupuncteurs aux pieds nus a traité plus de 4 500 patients en Inde. En moyenne, 25 patients sont traités par jour dans chaque dispensaire. Un traitement nécessite plusieurs séances, de quelques jours pour des problèmes simples et courants, à plusieurs mois pour des handicaps plus lourds.

Bien que l'acupuncture soit capable de traiter bien d'avantage de pathologies, la douleur physique représente environ 90% des cas dans notre clinique de rue. Nous traitons aussi des paralysies, des problèmes neurologiques, des troubles digestifs, troubles du sommeil, maladies gynécologiques ....

Images de la vie quotidienne dans les bidonvilles

100% de nos patients découvrent l'acupuncture pour la première fois. Les femmes, qui s'occupent largement des lourdes tâches domestiques, représentent 65% des patients.

DEMAIN

Des femmes indiennesAcupuncteurs aux pieds nus envisage d'ouvrir plus de nouvelles cliniques dans les bidonvilles de Bombay et dans des villages isolés en Inde. Nous collaborons avec une école indienne d'acupuncture (ATAMA) dans le Tamil Nadu, au sud de l'Inde, où nous espérons inaugurer une seconde clinique avant 2012, avec un objectif constant: atteindre les populations les plus pauvres.

Pour ce faire, nous devons encourager l'autonomie locale, en encourageant les acupuncteurs indiens à se former et à gérer eux-mêmes des cliniques. Nous avons mis en place un centre de formation à Bombay et travaillons avec ATAMA dans le Tamil Nadu. Nous pouvons aussi compter sur le soutien de praticiens indiens et étrangers pour assurer ces formations.

Demain est par définition incertain, mais nous croyons que nous pouvons y construire. Nous continuerons à placer nos efforts dans la création de structures autonomes, à atteindre les plus pauvres pour améliorer leur "demain". Nous continuons parce que nous sommes encouragés par ce qui est déjà accompli. Parce que nous croyons que ces efforts rendent le monde un peu meilleur. More info

Nos comptes annuels contrôlés sont publiés en toute transparence sur www.donorinfo.be, premier site belge d'information indépendante sur les activités et les moyens financiers des organisations philanthropiques qui aident les personnes dans le besoin.

Femme de Mumbai remplit ses seaux